fbpx

Art, développement durable et bonne humeur

Une fois n’est pas coutume, on a confié à un Belge (d’adoption) le soin de rédiger l’édito. Fraîchement installé à Bruxelles, je ne pouvais néanmoins pas manquer la journée Craies d’Azur qui s’est tenue le 4 mai dernier dans le cadre du salon du végétal et du développement durable organisé par la Commune de La Trinité.
Il n’a suffi que de quelques morceaux de craies pour que petits et grands puissent exprimer, de manière artistique, leur sensibilité à la nature. Tout aussi simple et convivial, le pique-nique partagé par les nombreux membres présents pour ce jour “J” (John Di Rico, Jacob Nielsen, Carine Ganmavo, Cécile Hallier, Giulio Cesare Giorgini, le président Maxim Toesca et deux observatrices, Muriel Ivars et Amy Van Dyke).


de Gauche à Droite : Grégory Abran, Carine Ganmavo, Muriel Ivars, l’artiste Jamaila Hamaidi, Gabriella Giorgini et Maxim Toesca
J’adresse donc un grand merci à tous ceux qui ont participé, à notre partenaire de nous avoir si bien accueilli, en particulier à Emmanuelle Baravex, Sandrine Sholly, et Colette Demirdjan ainsi qu’aux artistes (voir les photos ci-après).

Par ailleurs, je félicite les deux observateurs qui ont décidé de franchir le cap et de soumettre leur candidature au bureau de lundi pour devenir stagiaires de la JCEMN. Notre Vice-Président Développement communiquera d’ici peu le résultat du délibéré. Le suspense est intense.
Enfin, de retour au plat pays, j’attendais tranquillement mes bagages à l’aéroport quand je me suis rendu compte que mon voisin était le député-maire de Saint-Martin-Vésubie Gaston Franco. Cette coïncidence me donne l’occasion de rappeler à tous que les 27 et 28 mai prochain se déroulera sur cette commune le JCI CHALLENGE édition 2013. Si je ne pourrai pas venir défendre mon titre cette fois-ci, j’encourage tous ceux qui ne sont pas encore inscrits à le faire car il s’agit d’un très beau moment de partage et de dépassement de soi en vue de récolter des fonds pour la lutte contre le fléau de la malaria. Alors pas de complexe sportif car l’important n’est pas de connaître ses limites mais de les dépasser!









A tantôt !
Grégory Abran
Directeur de la commission Craies d’Azur/Create The Med Flag